Menu

Que faut-il savoir sur l’échassier ?

22 avril 2018 - Divers
Que faut-il savoir sur l’échassier ?

Depuis tout petit, les animaux vous fascinent ? Vous auriez voulu être expert animalier mais vous vous êtes retrouvé derrière un bureau dans ce cercle infernal de la vie moderne ? Sachez qu’il n’est jamais trop tard pour exaucer vos vœux. Partons ensemble à la découverte d’une famille fascinante : celle des échassiers.

Qu’est-ce qu’un échassier ?

Comme sa dénomination l’indique, l’échassier est un oiseau doté de longues pattes. Similaires à des échasses, ses membres inférieurs lui ont valu ce nom.

L’échassier vit principalement dans des milieux aquatiques. Vous pourrez l’observer au bord d’un étang, de la mer ou n’importe quelle étendue d’eau. Il se nourrit de vers, de petits invertébrés. Néanmoins, les oiseaux les plus grands de cette famille peuvent même se nourrir de grenouilles et d’animaux dont la chasse est facile.

Les longues pattes de l’échassier lui permettent de se déplacer aisément dans des milieux visqueux : la boue, la mousse, le sable dense, la vase des étangs… S’avançant petit à petit, ces oiseaux peuvent guetter les mouvements à la surface de l’eau, positionner leurs pattes et s’en servir comme d’un harpon pour attraper la proie.

Sachez aussi qu’ils peuvent rester immobiles durant une période de temps considérable. Cette pause plastique jouée par l’échassier lui permet de se fondre dans la passe et de passer inaperçu. Les poissons et autres proies potentielles le prendront alors pour des tiges de plantes ou autre objet ayant la même forme.

L’échassier est aussi muni d’un bec qu’il utilise comme arme. Sa capacité à détecter et attraper la proie rapidement est surprenante. Ce bec solide et aiguisé additionné à une rétine développé en fait un prédateur aux allures inoffensives.

Où observer l’échassier ?

Si vous voulez observer l’échassier dans son habitat naturel et que la contemplation à travers les filets d’un zoo ne vous dit pas grand-chose, dirigez-vous le littoral. L’échassier est un amoureux des milieux aquatiques peu profonds. Il y trouve son bonheur avec des proies faciles et une perspective sur les côtes auxquelles il pourrait migrer.

Il ne vous reste plus qu’à porter vos bottes les plus imperméables. Soyez discrets et camouflez-vous pour ne pas effrayer l’oiseau en question. De votre point de vue, jumelles à la main, admirez les mouvements fluides de ce petit animal.